Nos actualités
Sébastien Hinault : « Nous respectons la décision des commissaires, même si sportivement c’est difficile »
Le 8 février 2020
“Je ne retiens que le positif de cette édition 2020 du Saudi Tour”, Nacer Bouhanni
Photos Bettini-Arkéa Samsic

Nacer Bouhanni a terminé deuxième de l’ultime étape du Saudi Tour, où il n’a pas vraiment pu exprimer son pontentiel. Il est également deuxième du classement général de cette épreuve.


 


Sébastien Hinault, directeur-sportif


« Le bilan reste très positif avec comme « moins bonne performance » de Nacer Bouhanni sur Saudi Tour 2020, une 5e place. N’oublions pas que le groupe sprint de l’équipe Arkéa-Samsic est tout jeune, et qu’il se met en place. Nombre de formations professionnelles dans la même configuration que nous auraient aimé sans doute repartir avec un tel bilan chiffré après seulement deux courses disputées avec un sprinter qu’ils découvrent. Là par exemple, au terme des cinq étapes, nous obtenons un magnifique succès d’étape, une place de deux sans que vraiment notre sprinter puisse défendre régulièrement ses chances, et deux tops 3, plus une deuxième place au classement général final de cette compétition.


Cette ultime étape tout le monde l’a vue, tout le monde possède son propre avis, nous équipe Arkéa-Samsic, avons forcément le nôtre, mais le jury des commissaires a pris sa décision et nous la respectons. Il est souverain, même si sportivement c’est dur. Ce qui s’est passé aujourd’hui nous donne encore plus de force afin de travailler davantage encore plus pour que la victoire soit dans notre camp ».


 


 


Nacer Bouhanni


« Je tiens une nouvelle fois à remercier l’équipe, mes coéquipiers pour tout le travail accompli à l’occasion de cette dernière étape du Saudi Tour. J’ai tenté de faire mon sprint, mais par deux fois mon adversaire change de trajectoire. Je ne peux me livrer à fond, fournir totalement mon effort. C’est dommage car j’aurais aimé voir ce que cela pouvait donner s’il était resté de bout en bout sur sa ligne. Les commissaires n’ont pas jugé bon de le déclasser. L’équipe Arkéa-Samsic et moi respectons leur choix, même si sportivement c’est difficile pour nous. Je repars de cette course avec des convictions. Il y a eu largement plus de positif que de négatif durant ces cinq jours de course. C’est ce que je veux retenir. J’ai toujours dit que j’étais un coureur qui était un compétiteur, et que je regardais toujours devant moi. C’est encore plus le cas ce soir. Je sais que je peux compter sur un super groupe autour de moi, au sein de l’équipe Arkéa-Samsic, et c’est pour moi l’essentiel. Les prochaines échéances nous donneront raison sur le terrain sportif, le seul qui compte, au final ».