Nos actualités
Sébastien Hinault : « Nous sommes prêts »
Le 20 janvier 2019

Sébastien Hinault : « Nous sommes prêts »


C’est un grand jour pour l’équipe Arkéa-Samsic ! La saison sur route commence lundi au Gabon avec la Tropicale Amissa Bongo, course par étapes longue d’une semaine. Une semaine pour faire briller le nouveau maillot. Pour voir gagner André Greipel. Pour assumer des ambitions affirmées. Pour témoigner de l’état d’esprit conquérant d’un groupe impatient de renouer avec la compétition et de très bien lancer sa saison 2019.


Sébastien Hinault, directeur sportif d’Arkéa-Samsic au Gabon, a souri en posant le pied sur le sol africain samedi en fin d’après-midi. Il s’est souvenu de sa victoire d’étape en 2007 à Oyem, ville qui sera de nouveau visitée jeudi lors de la quatrième étape. 


« J’avais gagné au sprint, se souvient-il. Pour moi, le Gabon est un excellent moment de ma carrière et je suis ravi d’y revenir. Onze ans après, je pense que cette course reste une aventure humaine même si elle a bien évolué. La délégation Arkéa-Samsic est composée de six coureurs, deux mécaniciens, deux assistants et moi-même. En arrivant samedi en fin d’après-midi, nous avons été saisis par la chaleur. Il fait 30 degrés et c’est plutôt humide. Notre mise en place à Libreville s’est bien passée. Ce dimanche matin, nous avons pris l’avion pendant une heure et demie pour rejoindre Franceville. Les trois premiers jours de course seront disputés dans cette région. »


Pendant une semaine, l’équipe Arkéa-Samsic va se consacrer aux sprints d’André Greipel, la tête d’affiche de l’épreuve gabonnaise qui sait devoir affronter de bons sprinteurs tels que Bonifazio (Direct Energie), Pelucchi (Androni-Sidermec), Manzin (Vital Concept) ou Reguigui (sélection algérienne).


« André découvre l’Afrique, poursuit Sébastien, sans doute est-il un peu surpris… Cette semaine, notre objectif est de gagner au moins une étape. Nous avons bien travaillé la préparation du sprint depuis que notre équipe est composée pour la Tropicale Amissa Bongo. Maxime Daniel sera le lanceur d’André, Alan Riou et Laurent Pichon le précèderont dans l’effort. C’est l’idée de base en sachant que les aléas de la course peuvent changer notre plan. C’est un début de saison important pour nous tous, forcément pour Maxime dont le rôle auprès d’un des meilleurs sprinteurs du monde est primordial. C’est peut-être lui ce soir qui a le plus de pression… Nous sommes prêts et je peux dire que nous avons hâte que ça démarre ! »


Le départ de la première étape à Bongoville est fixé à 12 heures. L’arrivée à Moanda est programmée à 14h30.


L’équipe Arkéa-Samsic 


31. André Greipel


32. Maxime Daniel

33. Brice Feillu

34. Romain Le Roux

35. Laurent Pichon

36. Alan Riou

Le programme de la Tropicale Amissa Bongo :


Lundi 21 janvier, étape 1 Bongoville – Moanda (100 km)


Mardi 22 janvier, étape 2 Franceville-Okondja (170 km)

Mercredi 23 janvier, étape 3 Léconi-Franceville (100 km)

Jeudi 24 janvier, étape 4 Mitzic-Oyem (120 km)

Vendredi 25 janvier, étape 5 Bitam-Mongomo (120 km)

Samedi 26 janvier, étape 6 Bitam – Oyem (100 km)

Dimanche 27 janvier, étape 7 Nkok-Libreville (140 km)