Nos actualités
Sébastien Laroche, « Être attentif aux attentes des coureurs »
Le 5 avril 2020
Sébastien Laroche partageant la victoire de Nacer Bouhanni au Saudi Tour (photo de Une)
Photo Bettini

Professionnel durant trois saisons au sein de l’équipe Besson Chaussures, Sébastien Laroche nous parle avec passion de son métier au sein de notre équipe, assistant-sportif


 


Baigné dans le milieu cycliste ! C’est l’histoire de Sébastien Laroche qui a donné ses tout premiers tours de roues, « J’ai débuté en école de cyclisme à l’âge de 5 jusqu’à dix ans ». Le football l’a ensuite attiré, et Sébastien, « est entré en sport-études, et je suis revenu vraiment au cyclisme en juniors première année. » Sébastien par la suite gravit les échelons, passe élite, « puis je suis devenu professionnel au sein de l’équipe Besson Chaussures » dit-il.  Une tranche de vie qui lui a permis « d’engranger de bons et beaux souvenirs, mais aussi de courir deux saisons de suite le Tour de l’Avenir ».


Originaire de Bourgogne, plus exactement de la Nièvre, Sébastien Laroche, voisin de Jean-François Bernard, Sébastien suite à sa carrière a été pendant treize ans professeur d’EPS. « Puis, en 2015, j’ai décidé de me reconvertir dans le coaching sportif et les massages, et avec mon réseau, j’ai rencontré Sébastien Hinault, avec qui j’ai effectué mon service militaire au Bataillon de Joinville, et il m’a dit que souvent l’équipe cherchait des personnes pour masser les coureurs. J’ai été intéressé, et quelques semaines après, je faisais mes premières vacations sur le Tour de Norvège 2015. » Embauché en 2017 par l’équipe Arkéa-Samsic, Sébastien Laroche comme tous les membres du staff vit un « métier-passion » au « contact de sportifs de très haut-niveau car ils le sont tous, et de grands champions. L’assistant-sportif doit avant tout « penser coureurs, être le plus proche d’eux, être aux petits soins ». On vit de grandes émotions avec l’ensemble de l’effectif, « car tous sont attachants, ont une force mentale hors du commun ». Mais il existe des moments plus particuliers que d’autres :  les victoires sont des moments exceptionnels. A commencer par le titre de Champion de France obtenu par Warren Barguil en 2019, quelles émotions ! La victoire de Nacer Bouhanni au Saudi Tour, pareil.  Nous avons de grands noms dans l’équipe avec Nario Quintana, Warren Barguil et Nacer Bouhanni, c’est une source de motivation pour nous tous. Je respecte beaucoup les coureurs, et comme mes collègues, assistants-sportifs, nous en prenons soin. Le fait d’avoir été pro, aussi, me permet de réagir vite, de sentir les besoins du coureur, quand il passe la ligne, quand il est sur la table. Je sens de suite ce dont il a besoin ».


 


Arkéa-Samsic