Nos actualités
Statu-quo au général, Elie Gesbert est treizième
Le 23 juin 2019

Avec Amaël Moinard et Elie Gesbert, l’équipe Arkéa-Samsic a été active dans la quatrième étape de la Route d’Occitanie mais sans pouvoir échapper à un sprint massif gagné par Démare. Elie doit donc se contenter de la treizième place au classement général.


Elie Gesbert (13e du général) :  » On voulait faire la course, on sait que lors des épreuves en circuit, ça peut se jouer à pas grand chose, on l’a encore vu aujourd’hui. J’ai flingué en haut de la dernière bosse, ça s’est un peu regardé mais c’était quand même bien organisé et un peu trop roulant pour faire un écart conséquent. Ce fut quatre journées intenses, ça va me mettre en confiance pour la suite surtout pour les arrivées dans le style du premier jour. J’ai ce passage à vide hier en haut du Port de Balès, c’est dommage, mais une fois la déception passée je retiens que je grimpe de mieux en mieux. »



Roger Tréhin – directeur sportif :  » Dans cette dernière étape, nous avons observé un statu-quo au classement général mais c’était un peu couru d’avance. Le circuit était vallonné mais pas assez dur pour faire des écarts. Au départ j’avais espéré une échappée conséquente mais pas à quatre coureurs comme ce fut le cas. Donc on a attendu le final avec la côte de Moncassin à gravir à plusieurs reprises. Amaël Moinard est sorti en contre avec Jaurégui et puis Elie Gesbert a attaqué à 4 kilomètres de l’arrivée mais il était surveillé et les équipes Ineos, Groupama-FDJ et Education First-Drapac roulaient fort. Il a été repris à 2,5 km de l’arrivée. Le regret pour lui ce n’est pas aujourd’hui mais hier dans le Port de Balès et son passage à vide pendant dix minutes. C’est d’autant plus dommage qu’il a ensuite réussi l’une des sept meilleures ascensions de l’Hospice de France ! «