Nos actualités
Stevenn Coadic : « Je suis admiratif de la force mentale des coureurs »
Le 4 juin 2020

Kinésithérapeute au sein de notre équipe, Stevenn Coadic avait déjà travaillé en 2014 avec Nacer Bouhanni et Laurent Pichon. Récit


Kiné en cabinet, Stevenn Coadic « rencontre en 2011, un coureur cycliste professionnel, Julien Simon, qui venait se faire masser au sein du cabinet où je travaillais », dit Stevenn. « J’ai ensuite rencontré Jean-Jacques Menuet qui, alors, travaillait au sein d’une équipe cycliste professionnelle basée en Bretagne. Je l’ai intégrée en qualité de kinésithérapeute, et j’ai fait le Tour de France ». Cette équipe ayant par la suite cessé son activité chez les pros, Stevenn a continué à travailler dans le monde du cyclisme professionnel, mais en qualité de vacataire. « J’ai notamment travaillé avec Nacer Bouhanni et Laurent Pichon sur le Giro 2014, et sur cette édition du Tour d’Italie, Nacer avait remporté trois étapes et le maillot cyclamen, de meilleur sprinter. » Son retour en terre Bretonne s’est amorcé il y a trois saisons, avec son arrivée au sein de notre équipe. « Jean-Jacques Menuet cherchait à étoffer son équipe, notamment en nombre de kinésithérapeutes, et cela m’a permis de retrouver le cyclisme duquel je m’étais un peu éloigné, à ce moment-là ».


« L’équipe a grandi en trois ans, s’est étoffée, dit-il encore. Je suis vraiment pour ma part admiratif de la force mentale développée par les coureurs cyclistes. Ce sont de grands professionnels, pointilleux. Ils regardent le moindre détail, tout en étant toujours à l’écoute, et respectueux du staff qui les entourent. Ils ont des valeurs fortes. C’est un grand plaisir que de pouvoir les côtoyer ».


 


 


 Arkéa-Samsic