Nos actualités
TDF #7 – Laurent Pichon combatif du jour
Le 13 juillet 2018

Laurent Pichon avait encore soif d’échappée aujourd’hui. Après deux tentatives en solitaire de Degand et Offredo, c’est au tour du breton de tenter sa chance à 82 kms de l’arrivée. Repris 40 kms plus tard, il empoche le prix de la combativité. Les trains des sprinteurs s’organisent dans les derniers kilomètres, Dylan Groenewegen règle le sprint devant Gaviria et Sagan.


Laurent Pichon :

« C’est vrai que l’étape était longue, mais nous devons passer par là si nous voulons faire le tour de la France. Ce matin, je n’avais pas prévu de m’échapper mais pendant l’étape je sentais que j’avais bien récupéré du raid de la veille et j’ai voulu anticiper un éventuel coup de bordure, pour aider les copains si besoin. Si le peloton me laissait assez d’avance, je me serais livré à 200% à 20kms de l’arrivée, ça n’a pas été le cas. C’est très particulier d’être seul à l’avant, dans cette situation ce n’est pas moi qui décide mais les poursuivants. Au bout, j’ai cette petite récompense avec le prix de la combativité, c’était un vrai plaisir de monter sur le podium. J’ai vécu un début de Tour extraordinaire je n’oublierai jamais ce passage en Bretagne et les 40kms seul à l’avant de la course. Il faut savoir profiter de ces moments, même si je n’oublie pas notre objectif principal, amener Warren Barguil dans les meilleures dispositions pour jouer une victoire d’étape. »