Nos actualités
Thibault Guernalec, 4ème à Murcie
Le 14 février 2020

Echappé pendant toute la course, Thibault Guernalec s’est classé 4ème de la première étape du Tour de Murcie. Clément Russo quant à lui règle le sprint du peloton.


Les réactions :


Arnaud Gerard, directeur sportif : « C’était une journée satisfaisante car nos coureurs sont en forme et l’ont encore démontré. Thibault était dans la bonne échappée. L’équipe Gazprom-RusVelo a tenté de boucher l’écart avec le groupe de tête mais ils ont baissé les bras après le deuxième col, personne n’est venu les relayer car beaucoup d’équipes étaient représentées dans l’échappée : la course s’est donc jouée à l’avant. Thibault était protégé aujourd’hui et il termine quatrième. Il a tenu son rang, après les qualités de puncheur de Xandro Meurisse ont fait la différence. Mais gardons le positif, cette belle place de Thibault sur une étape en ligne. Les coureurs sont en bonne condition, Clément est venu régler le sprint du peloton dans cette arrivée difficile. C’est satisfaisant ! Demain on veut conserver cette place au général…voire mieux ! »




Thibault Guernalec, 4ème  : « Quand on a vu que les équipes World Tour essayaient de placer des coureurs dans l’échappée, on s’est dit que ça pouvait aller au bout. En apercevant des maillots tenter de sortir, je me suis dit qu’il fallait les accompagner. Dans tous les cas on voulait mettre un coureur à l’avant mais là, c’était une échappée solide. On pensait que l’équipe Movistar allait rouler pour Valverde par exemple, même en ayant un homme à l’avant, mais non. L’écart est monté à neuf minutes après 70 kilomètres. Nous avons bien collaboré et à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée j’ai tenté de sortir avec deux coureurs pour « casser » le groupe de dix, et essayer d’arriver en nombre réduit au pied de la bosse finale. Tout le monde essayait, mais c’était compliqué, nous sommes finalement arrivés à dix en bas. J’ai été un peu moins bien au pied de la bosse, bien mieux dans les deux cents derniers mètres. Je revenais sur le coureur de devant. L’arrivée était un peu trop « punchy » pour moi. Cela reste tout de même une belle journée, lorsqu’on tente sa chance en allant dans l’échappée et que celle-ci va au bout, la journée ne peut-être que belle .»