Nos actualités
Tour de France #18 – Brice Feillu : “un sentiment d’inachevé”
Le 20 juillet 2017

Sans complexe, c’est de cette manière que nos coureurs ont abordé la dernière étape de montagne. Ils sont cinq à s’extraire du peloton et à accompagner une échappée d’une cinquantaine d’unités. Mais, après 55kms de course, une cassure s’opère dans le groupe de tête et nos coureurs se retrouvent piégés. Elie et Florian chassent le premier groupe et se sacrifient pour leurs coéquipiers. Romain Hardy et Eduardo Sepulveda épaulent Brice Feillu le plus longtemps possible avant de monter à leur rythme. Notre grimpeur fait une belle dernière ascension, il se classe 15ème et conserve sa 16ème place au général. Le collectif a répondu présent, notre formation se classe 7ème du classement par équipes.


Brice Feillu :

« Ce soir, je suis déçu. Je ne finis pas très loin du vainqueur, j’avais les jambes pour aller chercher un meilleur résultat. Pour cela, il fallait que tout se passe bien, ça n’a pas été le cas… Je fais une erreur en ne me retrouvant pas dans la bonne cassure à l’avant et ensuite ça ne s’est pas enchaîné comme je l’aurais souhaité. Après avoir franchi la ligne, il y a beaucoup de frustration, je cours après une seconde victoire d’étape et ce soir je sais qu’elle n’aura pas lieu en 2017. Je fais un bon Tour de France, je réponds présent sur toutes les étapes de montagne, mais j’ai un sentiment d’inachevé après cette dernière montée. Je vais rapidement digérer cette déception et me concentrer sur le positif. L’équipe fait une belle journée, on est septième du classement par équipes et je suis seizième du général. »


Romain Hardy :

« Avec cinq coureurs dans l’échappée, c’était plutôt bien parti. Ensuite, ça s’est mal goupillé. Mais, on a fait ce qu’il fallait pour rester dans le jeu après la cassure. Elie et Florian se sont sacrifiés pour boucher le trou et Edu et moi on a fini le travail, on a usé beaucoup de cartouches. J’ai géré ma descente pour pouvoir me retrouver à l’avant. J’ai fait ma course et quand Brice m’a repris, j’ai essayé de lui filer un coup de main. C’est une bonne journée pour moi mais surtout l’équipe. »


Denis Leproux (directeur sportif) :

« C’était une étape très intense. Brice fait une belle journée mais je veux avant tout retenir le collectif ! Aujourd’hui on est septième au classement par équipes, on répond présent sur les étapes les plus difficiles, on est très satisfaits du comportement de nos coureurs. »