Nos actualités
Tour de France #4 – Garder le moral et continuer d’essayer
Le 4 juillet 2017

C’est en solitaire que Guillaume van Keirsbulck a parcouru plus de 180 kilomètres à l’avant. Le peloton laisse filer et lui laisse jusqu’à 13 minutes d’avance. Ce n’est qu’à 20 kilomètres de l’arrivée que les équipes de sprinteurs mettent en route pour rattraper le fuyard. Mais une double chute, dans le dernier kilomètre, perturbe le sprint, Dan McLay ne peut pas produire son effort. Le champion de France Arnaud Démare s’impose à Vittel, Peter Sagan est disqualifié du Tour de France suite à son comportement dans le final de l’étape.


Dan McLay :

« Je suis déçu de n’avoir pas pu disputer le sprint. Après la chute, il y a eu des petites cassures, quand c’est le dernier kilomètre, c’est mission impossible de remonter. Je me sens bien sur le vélo. Il reste des opportunités alors je garde le moral et je continue d’essayer. Demain, ce n’est pas pour moi (rires) mais ce n’est pas la pire étape de montagne. Il y a deux ascensions dans le final, ça ne devrait pas être « trop » stressant pour les délais. »


Maxime Bouet :

« La journée a été un peu fade, il n’y a pas eu de guerre pour l’échappée. Avec Dan qui peut faire de belles performances au sprint, on a préféré rester autour de lui. On a bien travaillé pour Dan, on était placés à l’avant du peloton dans le final, on est toujours resté autour de lui. Même si ça n’a pas fonctionné aujourd’hui, je pense que ça peut le mettre en confiance pour la suite. C’est dommage qu’il se retrouve gêné par la chute. Il était motivé, concentré sur son objectif toute la journée, c’est frustrant pour un sprinteur de ne pas pouvoir y aller. Il aura d’autres occasions. Personnellement, je me sens bien, j’attends avec impatience les étapes un peu plus dures. »