Nos actualités
Tour de France #8 – Romain Hardy : “Comme dans un stade de foot”
Le 8 juillet 2017

Le combat aura duré 187,5 kilomètres aujourd’hui. Il fallait être concentré derrière sa télévision pour suivre l’étape car les cartes ont été redistribuées à plusieurs reprises. L’échappée la plus disputée du Tour de France a mis plus de deux heures à se former. Un groupe d’une cinquantaine de coureurs se détache avec Laurent Pichon et Maxime Bouet. Brice Feillu, Romain Hardy et Eduardo Sepulveda sont dans le groupe maillot jaune, ils ne le quitteront qu’une fois la ligne d’arrivée franchie. Romain Hardy décroche une belle dixième place. Notre formation est neuvième du classement général par équipes.


Romain Hardy (10ème) :

« Ce matin, la consigne au briefing était de mettre quelqu’un dans l’échappée. Je n’étais pas très bien en début de course, donc je me suis replacé dans le peloton maillot jaune avec Brice et Edu. Ensuite, ça s’est fait par l’arrière. Le but était de s’accrocher le plus longtemps possible, finalement ça a tenu jusqu’au bout (rires). J’arrive pour la place de trois, je suis un peu déçu de mon sprint. Je fais une belle place, c’est quand même un top 10 sur le Tour mais je pouvais faire mieux. Toute notre formation a été solide, on ne doit pas être loin de la gagne au classement par équipes, c’est encourageant pour la suite. (NDLR : 5ème par équipes dans le même temps que les premiers). Quand je vois d’où je reviens je suis content de mon étape et d’être sur le Tour. L’ambiance est incroyable. Il y a du monde partout, avec les fumigènes, on a l’impression d’être dans un stade de foot, Je m’attendais à quelque chose de beau et grand, c’est à la hauteur de mes attentes. »


Brice Feillu :

« Ça n’a pas débranché de la journée ! C’était très usant. Je n’étais pas au mieux en début d’étape, j’ai hésité à aller au combat pour l’échappée, finalement je suis resté dans le groupe maillot jaune. Dans la dernière montée, je me sentais bien, j’ai attaqué à deux reprises pour essayer d’aller chercher une belle place, je suis repris à un kilomètre de l’arrivée. Personnellement mais aussi collectivement, nous faisons une belle première semaine et nous allons encore essayer demain. »


Sébastien Hinault (directeur sportif) :

« On a vraiment fait une belle étape. Maxime et Laurent ont passé la journée à l’avant, Brice a attaqué dans le final et on place trois coureurs dans le groupe maillot jaune. On joue la gagne au classement par équipes, c’est une belle journée pour nous. Pour Dan aussi, ça s’est bien passé, il avait le sourire en arrivant. Il faut qu’il soit dans la même optique demain. Ce sera une journée éprouvante, je n’ai jamais vu d’étape comme ça sur le Tour, ce sont des pourcentages inédits, sur le papier c’est du costaud ! »