Nos actualités
Tour de France #9 – Warren Barguil : “Etre concentré toute la journée”
Le 15 juillet 2018

Chutes, crevaisons, poussière, chaleur… Les coureurs n’auront pas été épargnés sur cette étape du Tour de France. Warren Barguil parvient à rester dans le groupe des favoris et se classe 15ème, il est désormais 18ème au classement général. Aucune crevaison ni ennui mécanique sont à signaler sur ce parcours pourtant exigeant pour le matériel. Laurent Pichon et Romain Hardy vont à terre mais les deux bretons s’en sortent avec quelques égratignures. Tous nos coureurs vont pouvoir profiter d’une journée de repos bien méritée !


Warren Barguil (15ème) :

«  Je fais une belle étape, ce n’était vraiment pas facile, il fallait être très concentré toute la journée mais je me suis bien débrouillé. Je ne cours pas souvent sur les pavés pourtant j’aime bien cela. J’ai évité les chutes c’est le principal. Maintenant place à un peu de récup’, le match de foot sur l’Ipad en attendant l’avion avec les copains puis une bonne journée de repos avant d’attaquer la montagne. »


Romain Hardy :

« Je ne m’étais pas confronté aux pavés depuis les Juniors. Avec mon petit gabarit ce n’est pas ce qui me correspond le mieux mais ce matin, je n’appréhendais pas plus que cela. J’aime quand il y a de la tension dans le peloton, quand ça frotte et qu’il faut rester placé. La première partie de course s’est vraiment bien passée, j’étais toujours placé dans les 30 premiers, mais à mi-course je me retrouve à terre avec Mollema. Ensuite, je ne suis plus dans l’allure, j’avais un peu mal partout, j’ai serré les dents et j’ai rallié la ligne d’arrivée. »


Sébastien Hinault – directeur sportif :

« Warren apprécie cet exercice, chaque fois qu’il a eu affaire à des pavés sur le Tour de France il a été à l’aise. Mais cette année il y avait une différence notable, un nombre de secteurs pavés beaucoup plus important. Pour autant Warren a toujours été bien placé, toujours dans le premier groupe. Il fait 15ème de l’étape, on aurait tous signé pour un tel résultat au départ. Le bonus pour l’équipe est qu’il n’y a pas eu de problème mécanique ou de chute grave, Laurent et Romain s’en sortent bien. On fait le plein de confiance et on aborde les étapes de montagne avec beaucoup d’ambition. »