Nos actualités
Tour de France – Prologue
Le 1 juillet 2017

Le prologue de ce 104ème Tour de France était lourd de sens pour Elie Gesbert, benjamin de la compétition. Il y a 22 ans, à Saint Brieuc, Jacky Durand remportait le chrono du Tour, au même moment, Elie Gesbert pointait le bout de son nez à lquelques kilomètres de là, à la maternité… et comme si il n’y avait pas assez de signaux aujourd’hui, Elie fut le premier à s’élancer de la rampe et à rallier l’arrivée, le propulsant virtuel maillot jaune… pour quelques minutes !


Elie Gesbert :

 » C’était un anniversaire pas comme les autres. Quand j’ai pris le départ toute la foule s’est mise à chanter « Joyeux anniversaire », je ne m’y attendais pas, ça a fait redescendre la pression avant le départ. Ce n’est qu’une fois que j’ai commencé à pédaler que je me suis rendu compte que le Tour de France commençait et que j’en faisais partie. Sentir l’engouement de la foule autour de soi donne des fourmis dans les jambes et motive vraiment. Je n’ai pas trop forcé dans les virages, avec la pluie je ne voulais pas risquer de me blesser. Je me demande comment mon corps va réagir à l’enchaînement des longues étapes, surtout si les conditions climatiques sont similaires à aujourd’hui, l’organisme travaille davantage et la récupération est plus difficile. Je suis content d’être le plus jeune coureur du Tour mais je ne me mets pas de pression particulière, je suis un coureur comme les autres.  »


Pierre-Luc Périchon :

 » Une fois que tu es parti, tu es porté par le public et tu te donnes à fond. C’est étonnant mais ça fait plaisir de souffrir quand on sent l’enthousiasme de la foule. Dans la première ligne droite, j’ai profité, on en prend plein les yeux, plein les oreilles. C’est un honneur de participer à cette course et ça pousse à se dépasser. Je suis satisfait de mon chrono, sans prendre trop de risque j’ai réussi à faire un bon temps, je me dis que la forme est là. Maintenant, je vais me concentrer sur la suite, j’ai envie de faire de belles performances sur les étapes, cela passera par des échappées. «