Nos actualités
Tour de la Provence, avec un esprit commando
Le 13 février 2019

Arkéa-Samsic avec un esprit commando


Avec le Tour de Provence, l’équipe Arkéa-Samsic entame jeudi une session de courses importantes. Durant les quatre étapes de cette belle course par étapes elle trouvera des parcours à sa convenance. Roger Tréhin fixe les enjeux d’une épreuve où lui et ses hommes ont envie de très bien figurer.


« Nous avons cette course en tête depuis un moment, dit le directeur sportif d’Arkéa-Samsic. Elle débutera jeudi par un contre la montre individuel aux Saintes-Maries-de-la-Mer qui pourrait avoir un rôle important au classement général. Nous ne serons pas spécialement favorisés par un tracé sur une route plate. Nos coureurs, pour la plupart des grimpeurs, préfèrent quand c’est dur et vallonné mais nous allons nous appliquer pour réduire les écarts au maximum par rapport à nos adversaires qui passent bien les côtes. Ensuite, le terrain nous conviendra bien. »


La première étape, entre Istres et La Ciotat, propose cinq ascensions et notamment, dans le final, le Pas d’Oullier et la route des Crêtes sur un terrain escarpé. La deuxième étape, jugée sur l’autodrome du Castellet est sélective avec la répétition de plusieurs côtes. Enfin, selon l’entraîneur d’Arkéa-Samsic qui l’a reconnue, les cinquante derniers kilomètres de l’étape Avignon – Aix-en-Provence ressemblent à un profil ardennais.


« Logiquement, poursuit Roger, il n’y aura pas d’arrivées au sprint. La victoire se jouera en petit comité, avec un groupe qui aura fait la différence. Nous avons un bon effectif. Notre leader Warren Barguil est bien et motivé, je sais Maxime Bouet en forme. Anthony Delaplace monte en pression. S’il y a un petit peloton qui joue une victoire d’étape, je peux compter sur Alan Riou mais ça risque d’être un peu compliqué pour Bram Welten qui, de toute façon, va bien travailler. Enfin Jérémy Maison et Amaël Moinard seront à leur affaire. L’idée est que l’équipe reste groupée le plus longtemps possible auprès de Warren et Maxime. Notre leader s’est battu pour la gagne pendant le Challenge de Majorque et il a les moyens d’obtenir de bons résultats en Provence ! »


Cette course est importante et comme le précise le directeur sportif d’Arkéa-Samsic, elles le sont toutes mais elle ne peut être considéré comme un objectif pour Warren qui sait devoir répondre présent dans Paris-Nice et le Tour de Catalogne en mars. Pour autant sa préparation à ces deux épreuves World Tour sera d’autant plus plaisante s’il lutte pour la victoire cette semaine.


« Pour autant, dit Roger, nous devons avoir un esprit commando face à neuf équipes du World Tour. Nous avons des arguments pour jouer mais nous devrons être combatifs et combattants ! Notre ambition est de gagner une étape et d’être présent dans le classement général. Ce ne sera pas facile dans un contexte relevé mais c’est faisable ! »


La compo



Le programme


Jeudi 14 février, prologue aux Saintes-Maries-de-la-Mer (8,9 km)


Vendredi 15 février, étape 1 : Istres – La Ciotat (194 km)


Samedi 16 février, étape 2 : Aubagne – Le Castellet (159 km)


Dimanche 17 février, étape 3 : Avignon – Aix-en-Provence (170 km)