Nos actualités
Provence #4 Un Top 10 pour terminer
Le 17 février 2019
Roger Tréhin – directeur sportif 

 « Warren Barguil termine sa semaine en prenant la neuvième place de l’étape. Au départ, nous avons loupé l’échappée composée de six gros rouleurs mais elle a été reprise et cela nous laisse moins de regrets. Il y a eu un regroupement dans la dernière difficulté et le peloton était coupé en deux. Warren Barguil, Anthony Delaplace, Amaël Moinard et Jérémy Maison étaient dans la première partie avant que Degenkolb, présent dans la deuxième, ne revienne avec ses équipiers. Aujourd’hui, Warren s’est senti mieux. Dans les côtes il a fait des efforts pour se replacer et s’est un peu rassuré. C’est mieux de terminer la semaine comme ça mais on est loin de ce qu’on espérait au début de la semaine. Notre résultat s’appuyait sur la forme de Warren Barguil, notre objectif n’a pas été atteint. Nous voulions un bon classement général et nous battre pour les étapes, on est loin du compte mais on va continuer de travailler et aller de l’avant. Warren va rester dix jours dans le Sud avec Amaël Moinard qui habite à Nice. Sa prochaine course est la Classic de l’Ardèche (2 mars). Plusieurs de leurs équipiers, notamment ceux disputant le Tour du Haut-Var en fin de semaine prochaine vont rester à Aix-en-Provence, notamment Jérémy Maison, Kevin Ledanois, Florian Vachon, Romain Hardy, Brice Feillu, Anthony Delaplace et Bram Welten »



 Warren Barguil (9 ème) :


« Aujourd’hui, on a essayé de protéger Bram au maximum, s’il passait la bosse, on savait qu’il pouvait faire mal. Mais c’était un tout petit peu trop dur pour lui. Il s’est bien accroché pendant, ce Tour de la Provence. J’avais fait le choix de prendre le vélo Aero et de mettre un 54 pour ce final. C’est un top 10, c’est toujours bon à prendre mais le parcours était moins sélectif que les autres jours… Maintenant, place à un gros bloc d’entrainement avant le week-end Drome et Sud Ardèche. »



Jérémy Maison :


« Ça roulait vraiment fort, mais on a couru bien groupé. Quand on a vu que Bram était en difficulté, on s’est repositionné à l’avant du peloton. On était quatre dans le premier groupe. Ça nous démangeait d’attaquer dans le final, mais ça roulait à 70km/h c’était quasiment impossible de sortir dans un final pour équilibriste. On a préféré jouer le sprint pour Warren. On a tous bien travaillé sur ce Tour de La Provence et on sort de l’épreuve motivés pour aller chercher des résultats. Je suis simplement déçu d’avoir chuté vendredi, je faisais bien attention dans les virages aujourd’hui, mais j’ai bien récupéré, c’est le principal. »