Nos actualités
Tour du Limousin #2 : Ça tient pour 4 secondes
Le 16 août 2017

Après le raid d’hier, Elie Gesbert était prêt à souffrir aujourd’hui pour défendre sa tunique jaune. Notre formation a assumé le poids de la course tout au long de la journée. Dans la montée finale, Elie Gesbert doit laisser filer Vuillermoz vers la victoire d’étape mais le Breton sauve son maillot de leader pour 4 secondes. Demain, la bagarre continue.


Elie Gesbert : « Ce matin, les jambes étaient encore un peu dures mais les gars ont fait un super boulot, c’était incroyable. Dans la dernière montée de 3 kilomètres j’ai réussi à répondre à plusieurs attaques puis je suis resté dans la roue de Vuillermoz mais à 400m j’ai un peu craqué. J’avais déjà tout donné mais j’ai continué à me faire mal, je ne pouvais pas renoncer après le boulot effectué par l’équipe. Je sauve mon maillot pour 4 secondes, j’aurais préféré avoir un matelas un peu plus confortable mais je préfère avoir 4 secondes d’avance plutôt que 4 secondes de retard (rires). Il faudra rester concentré toute la journée, avec les bonifs on peut rapidement se retrouver piégé. On va retourner au combat. »


Denis Leproux – Directeur sportif : « La journée a été usante, mais les garçons ont fait le boulot, il n’y a rien à redire. Ils sont allés loin dans la souffrance pour Elie. Benoit et Romain ont tenu la barre pendant 125 kms puis ils se sont relayés. Dans la dernière montée, Elie devait finir le boulot, ce n’était pas le plus facile. Il a coincé dans les derniers mètres et avec le jeu des bonifications Vuillermoz revient à 4 secondes. On ne va pas lui faciliter le boulot, l’objectif est de ramener le maillot en Bretagne et on va tout faire pour. »