Nos actualités
Trophée Laigueglia. Romain Hardy a une bonne carte à jouer
Le 16 février 2019

Romain Hardy a une bonne carte à jouer


Ce ne sera pas forcément fréquent cette saison mais l’équipe Arkéa-Samsic couvrira trois fronts au cours du week-end. En plus du Tour de Oman où une victoire d’étape d’André Greipel est espérée et du Tour de la Provence où Warren Barguil et Maxime Bouet sont très motivés, Romain Hardy et six de ses équipiers disputent dimanche le Trophée Laigueglia, course d’ouverture du calendrier italien.


« Ce ne sera pas beaucoup plus fréquent que j’officie en tant que directeur sportif, explique Franck Renimel en souriant, l’entraîneur en titre de l’équipe Arkéa-Samsic. Tous mes collègues sont en déplacement et je vais officier dimanche en Italie avec sept coureurs. Nous ne sommes pas ici pour faire de la figuration mais pour permettre à Romain Hardy, notamment, d’obtenir un bon résultat. »


Romain connaît bien cette course se disputant sûr la côte Ligure, il y a pris la deuxième place en 2017. « Pour lui, poursuit Franck, le début de saison est très important, nous lui avons demandé d’être performant et il est dans son tableau de marche. Dans le final de cette course, je pense que nous pourrons compter également sur Kevin Ledanois et Brice Feillu. Leur quatre équipiers feront en sorte de les mettre dans les meilleures dispositions. »


Florian Vachon, souffrant il y a quelques jours, effectue sa rentrée mais pour avoir été contraint de rester au repos une semaine, il sait devoir patienter un peu pour s’exprimer à son meilleur niveau. La remarque est vraie pour Franck Bonnamour dont la douleur au genou a disparu mais lui aussi a été souffrant à la fin du challenge de Majorque. Tout comme Romain Le Roux qui a peiné à ‘’digérer’’ la Tropicale Amissa Bongo. Enfin Thibault Guernalec est en apprentissage mais tous sont aptes à courir, donc à travailler.


Cette course que les Italiens affectionnent a quelque peu renié son final habituel et a opté pour un parcours plus spectaculaire, le circuit de onze kilomètres à couvrir quatre fois proposant deux côtes, la Colla Michieri plutôt exigeante avec ses deux kilomètres à 7% et le Capo Mele.


« Généralement, dit Franck Renimel, il n’y a pas trop de surprises dans cette course et les Italiens y sont toujours très motivés. Nous devrons être vigilants pour canaliser les échappées qui pourraient être dangereuses avant de jouer la carte de Romain, Kevin et Brice dans le final. Je les sais très motivés ! »


La compo


Romain Hardy


Franck Bonnamour


Brice Feillu


Thibault Guernalec


Kevin Ledanois


Romain Le Roux


Florian Vachon


Les dix derniers vainqueurs

2018. Moreno Moser (Ita)


2017. Felline (Ita)


2016. Fedi (Ita)


2015. Cimolaï (Ita)


2014. Serpa (Col)


2013. Pozzato (Ita)


2012. Moreno Moser (Ita)


2011. Pietropolli (Ita)


2010. Ginnani (Ita)


2009. Ginnani (Ita)