Nos actualités
Warren Barguil (4ème) : « Bon pour le moral »
Le 16 juin 2019

Warren Barguil a terminé le Critérium du Dauphiné sur une note très positive. Après avoir pris l’échappée du jour, il a fini la huitième étape à la quatrième place et avec un grand sourire. Parfaitement soutenu par des équipiers impliqués tout au long de la semaine, le leader de l’équipe Arkéa-Samsic peut désormais envisager le Tour de France avec sérénité.


Warren Barguil : « Ce matin, j’avais dit que je voulais être à l’avant, mais ce n’était pas une échappée facile à prendre. Je connaissais la première bosse, j’ai décidé d’attendre car je ne la trouvais pas suffisamment sélective. Au pied de la deuxième montée, j’étais un peu loin, je me suis replacé et ça s’est fait à ce moment là, je me suis mis minable pour être devant. C’était une première satisfaction. Ensuite, tout s’est bien passé dans l’échappée. À 20 kilomètres de l’arrivée, je suis un peu euphorique, j’attaque et je me fais contrer. Il me manque encore ce petit coup de rein pour suivre le duo de tête. C’est frustrant car c’était une bonne journée. Dans la dernière montée, j’étais celui qui passait le plus de relais dans mon groupe, c’est que ça va bien. Il ne me manquait vraiment rien pour aller chercher mieux. C’est déjà bien. Ce soir, je suis content surtout après toutes les galères que j’ai connues en début de saison. Sur ce Dauphiné, je suis passé à coté de mon chrono, mais j’ai su rebondir, ne rien lâcher et je finis très bien la semaine.

C’est toujours un plaisir de courir devant avec de bonnes sensations. J’aime être à l’avant dans les cols, voir le public, c’est bon pour le moral. J’avais dit que je voulais monter en puissance sur ce Dauphiné ça s’est confirmé. Je ne m’enflamme pas non plus, le Tour est encore loin, il peut se passer beaucoup de choses, mais je suis dans mon tableau de marche et j’espère que la forme va continuer à monter crescendo. »


Yvon Ledanois – directeur sportif : « J’ai pris du plaisir aujourd’hui mais pas seulement aujourd’hui. J’ai vu une équipe Arkéa-Samsic exemplaire tous les jours avec des coureurs concernés par la course et faisant bien leur boulot. Beaucoup d’équipes World Tour finissent avec 2 ou 3 hommes dans la difficulté, nous on termine à six et pas dans la douleur. Je me plais à le souligner, ça veut dire que les gars ont bien travaillé et ont bien ciblé leur objectif. Ils sont prêts. Aujourd’hui, compte tenu de ce que j’avais vu depuis vendredi et qui était déjà pleinement rassurant, j’avais encouragé Warren Barguil à aller dans l’échappée. Il lui manque encore un peu de condition pour gagner l’étape mais ce qu’il a fait aujourd’hui laisse présager de belles choses pour le mois de juillet. Dans le final, quand Haig et Van Baarle se sont retrouvés devant, je lui ai dit ‘’Roule, fais toi mal, ne t’occupe pas des autres !’’ et c’est exactement ce qu’il a fait. Ce sont des efforts qui vont lui faire du bien avant le Tour de France. Franchement, il y a longtemps que j’avais pris autant de plaisir dans une course par étapes. Nos coureurs sont impliqués et très professionnels. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations