Nos actualités
Warren Barguil : « Cela a été un sprint très spécial »
Le 18 avril 2021

Placé au sein d’un groupe qui était en lice pour la 4ème place sur l’Amstel Gold Race, Warren, enfermé lors du sprint, n’a pas pu s’exprimer. Il termine 25ème





SUR LA LIGNE AVEC…





Warren Barguil – Photos GettyImages Une et site






Warren Barguil : « La journée a été usante. La course s’est déroulée sur une moyenne élevée, et le final encore plus. Je suis bien placé à l’attaque de la dernière montée du Cauberg. Je sors en contre derrière les concurrents qui sont parvenus à s’extraire à ce moment-là, mais nous ne parvenons pas à faire la jonction .Je  rentre, plus tard, finalement sur le groupe Alaphilippe . Nous arrivons pour la 4e place.





J’hésite à prendre le vent à 400 mètres de la ligne et du coup je me fais enfermer. C’était un sprint très spécial. Je suis content du boulot effectué par les gars aujourd’hui, notamment Christophe qui m’a bien aidé. Les sensations n’étaient pas super depuis les Flandres. J’accuse un peu le coup mais je suis très motivé ici pour les ardennaises. J’espère que mercredi elles seront bonnes“.





LE DÉBRIEF





Yvon Caer – Photo Arkéa-Samsic/Elen Rius.




Yvon Caer (Directeur-sportif) : « Warren lors de l’ultime montée du Cauberg parvient à se glisser dans un groupe de contre. Ils réussissent à faire la jonction, et sur le Berg suivant, il lâche un peu. Mais finalement un gros groupe de forme de nouveau, et il arrive pour la 4e place. Sur ce type d’arrivée généralement il parvient à s’exprimer, mais là il s’est fait enfermer et n’a pas pu disputer ses chances. Il y avait pourtant de la place pour faire une belle place. Cette édition 2021 de l’Amstel Gold Race a été difficile, les soixante derniers kilomètres ont été très rapidement avalés, ce qui a eu pour effet d’user tous les concurrents dans le final. Warren a répondu présent sur ce premier volet des Ardennaises, qui n’est pas forcément celui qui lui convient le mieux. Les deux compétitions à venir seront plus dans ses cordes.  L’optimisme est de mise ».





Arkéa-Samsic