Nos actualités
Warren Barguil : « J’ai accéléré en faveur de Nairo dans le final”
Le 3 septembre 2020

Nairo Quintana se classe 13e au sommet du Mont Aigoual, deuxième arrivée au sommet de ce Tour de France. Il est ce soir 8e du classement général à l’avant-veille des Pyrénées.


 


Warren Barguil


« L’étape s’est bien déroulée pour nous, toute l’équipe a une nouvelle fois travaillé à l’unisson en faveur de Nairo. Dès le premier grimpeur c’est monté très vite. Winner et moi avons accompagné Nairo durant les derniers kilomètres de cette sixième étape du Tour de France, dans le final, à un kilomètre de la ligne, j’ai accéléré afin de tendre le peloton afin que personne ne puisse remonter Nairo. Comme il était bien placé, s’il y avait eu une petite cassure, comme cela peut arriver sur ce type d’arrivée punchy, il aurait pu récupérer, qui sait, quelques petites secondes. C’était ma mission. Je l’ai remplie. Je pense que tout le monde est satisfait ce soir. Il nous reste deux belles étapes dans les Pyrénées avant d’aborder la journée de repos. Je pense qu’elles seront disputées ».


 


Nairo Quintana


« Cette 6e étape était très difficile avec cet enchaînement de cols sur le final, l’échappée qui est partie tôt a fait que nous avons roulé toute la journée très vite. Le rythme imposé dans les cols était également très rapide aussi. J’ai été parfaitement soutenu par Warren que je remercie une nouvelle fois, nous avons bien combattu tous les deux dans le final. Il m’a été d’un précieux soutien. Je tiens aussi à souligner toute ma gratitude une fois encore envers toute l’équipe. Mais également souligner l’aide magnifique que Winner m’a apporté aujourd’hui, notamment en me protégeant parfaitement dans les descentes et en m’évitant toutes cassures ».


 


Sébastien Hinault, directeur-sportif de l’équipe Arkéa-Samsic


« Les leaders se sont neutralisés sur ce Mont Aigoual. On s’attendait peut-être à un peu plus de bagarre dans le dernier col, mais c’est l’échappée qui va au bout. L’objectif est maintenu. On ne perd pas de temps au classement général avec Nairo, tout va bien. Dayer a chuté, sa roue avant a glissé sur un bidon. Il est un peu éraflé de partout, il y a eu plus de peur que de mal ».