Nos actualités
Warren Barguil : « J’ai été surpris d’avoir de si bonnes sensations »
Le 13 février 2021

13e au Chalet Reynard, Warren Barguil occupe également cette position au classement général provisoire du Tour de la Provence. Retour sur étape. 





SUR LA LIGNE D’ARRIVÉE AVEC…





WARREN BARGUIL





Warren Barguil – Team Arkéa-Samsic/ Elen Rius




« Aujourd’hui, c’était l’étape reine de ce Tour de la Provence 2021. Nous avons été accueillis au départ à Istres par un beau soleil, puis ensuite la météo s’est un peu dégradée avec du brouillard, et au-dessus des nuages, au Chalet Reynard, le soleil est revenu. Je tiens à saluer le beau travail effectué par les organisateurs du Tour de la Provence et des services publics qui ont déblayé et dessalé la route du Mont Ventoux afin qu’il n’ait plus ni neige ni de plaques de verglas. Cette belle implication de la part de tous nous a permis de courir cette étape sans danger. Merci !





Mon objectif de me classer entre la 8ème et la 15ème place est rempli, ce soir. Je suis même un peu surpris de mes bonnes sensations car cela roulait très vite lors de l’ascension du Mont Ventoux. Je sais que j’ai encore du travail à accomplir afin de pouvoir réaliser mes objectifs à venir, mais je suis satisfait de ma condition du moment. Même s’il me reste encore des détails à peaufiner :  je suis sur le bon chemin. Je tiens aussi à saluer l’investissement de l’ensemble de mes coéquipiers. Ils ont effectué un superbe travail en ma faveur. J’ai été excellemment bien placé à l’amorce du virage à gauche, à Bedoin. C’était top… »





MAXIME BOUET





Maxime Bouet – Team Arkéa-Samsic/ Elen Rius




« Le Mont Ventoux reste un lieu mythique. La consigne sur cette 3ème étape du Tour de la Provence était de bien placer Warren au pied de ce col, et ma mission : de l’accompagner le plus loin possible. C’est monté très vite dès Saint-Estève. Je me suis accroché durant un à deux kilomètres, puis j’ai terminé à mon rythme. Warren a été bien protégé pendant toute l’étape. Nous sommes, et il est, dans les clous au soir de cette étape. Maintenant nous espérons jouer quelque chose demain lors de l’ultime étape qui sera disputée entre Avignon et Salon-de-Provence, avec Nacer Bouhanni ».





… ET ANTHONY DELAPLACE





Anthony Delaplace – Team Arkéa-Samsic/ Elen Rius




« L’étape est partie sur un rythme élevé, puis une échappée se forme aux alentours du vingtième kilomètre. Nous, Team Arkéa-Samsic, nous sommes restés autour de Warren toute la journée, notamment lors des premiers kilomètres de la montée finale, afin qu’il soit bien placé à l’amorce du virage à gauche après Bedoin, où débute réellement le pied de l’ascension du Mont Ventoux. Le travail a été réalisé comme demandé. Warren a fait sa montée, il a démontré qu’il était déjà en bonne condition en ce début de saison. Je suis resté à son contact le plus longtemps que j’ai pu. Le reste de l’ascension, je l’ai effectué au train au sein d’un groupe dans le but de travailler en vue de la suite de la saison. Demain, nous allons tous nous mettre au service de Nacer, en vue d’une arrivée au sprint à Salon-de-Provence ».





LE DEBRIEF’ DU DS









Yvon Caer : « Warren a effectué une belle montée du Mont Ventoux jusqu’au Chalet Reynard, cohérente par rapport à sa condition physique du moment. N’oublions pas en effet que ce Tour de la Provence constitue sa première compétition de la saison 2021. Il est dans le timing de progression qu’il s’est fixé. Maxime, lui, se situe dans le premier tiers du peloton sur une ascension du Ventoux que l’on peut considérer de niveau World-Tour. Anthony a également fait du beau travail pour placer son leader au pied du col. Je tiens à féliciter toute l’équipe engagée sur cette compétition pour son excellent comportement au cours de cette étape. Nous avons également pu observer une fois encore la capacité de Warren à gérer son effort parfaitement sur ce type d’ascensions. Il ne s’écroule jamais. Certes, il lui manque encore ce petit « brin » d’intensité, ce qui est logique là encore compte tenu de la situation exposée ci-avant. Mais je pense toutefois que par rapport à l’an passé, il est un cran au-dessus en terme de forme ».    





Arkéa-Samsic