Nos actualités
Warren Barguil: «J’ai pris beaucoup de plaisir »
Le 31 mars 2021

Warren Barguil néophyte sur les routes d’A Travers la Flandre a fait la course devant.





SUR LA LIGNE AVEC…





Warren Barguil – Photos GettyImages





Warren Barguil : « A Travers la Flandre a été la première classique pavée de ma carrière ! J’ai tenté à plusieurs reprises d’aller dans l’échappée, mais les autres concurrents ne m’ont pas laissé prendre de la marge. Je voulais en fait anticiper. Le fait d’attaquer comme cela a fait que j’y ai laissé quelques cartouches.  La course s’est décantée dans le Tainenberg. J’avais de bonnes sensations, Clément a pu faire le jump et se glisser dans un groupe, et à la sortie d’un autre Mont, nous l’avons repris. Là, il s’est sacrifié pour que l’on rentre devant. Je le remercie. Cela m’a encore plus boosté pour ne pas me louper. Van Baarle avait pris de l’avance. Nous étions un groupe de sept coureurs en contre et certains ont compté leurs coups de pédales. Moi ce n’est pas ainsi que je conçois le vélo. Sébastien Hinault m’a dit plusieurs fois que j’étais trop généreux. Je le sais. J’aime être offensif, moi je ne me satisfaisais pas d’être juste là, ce que je voulais c’était jouer la gagne, et pas seulement la 2ème place. Sénéchal et Van Avermaet ont beaucoup roulé. Je me suis relevé à un kilomètre et demi ayant tout donné, ceux qui se sont économisés vont faire de bonnes places. Ce n’est pas mon vélo. Le groupe devant pouvait jouer la victoire. On s’est enterré et nous avons été repris à un kilomètre et demi. C’est frustrant, car sans cette retenue de certains j’aurais pu faire une belle place. J’ai toutefois aimé ma journée, et si dimanche, je peux être dans le final du Ronde ce sera une belle récompense ».





LE DÉBRIEF





SÉBASTIEN HINAULT : « J’ai  pu rêvé durant une grande partie de la course avec Warren qui était devant. Nous découvrons qu’il peut également nourrir des ambitions sur ce genre d’épreuves. En effet, dès sa première participation sur une classique dite Flandrienne, il a été devant pour jouer la gagne durant toute la course. Clément a également fait du bon boulot. C’est lui qui provoque le regroupement, et qui permet ainsi que la contre-attaque avec Warren peut se former. Bram, pour sa part, rentre avec le groupe des 20 qui joue la 2ème place, mais ayant fait pas mal d’efforts. Il lui a manqué un peu d’énergie lors du sprint ».





Arkéa-Samsic