Nos actualités
Warren Barguil : « Merci à toute l’équipe »
Le 3 août 2020

Warren Barguil se classe 6e en haut du col de Beyrède. Il occupe également la 6e place du classement général provisoire de cette compétition, à la veille de l’arrivée à Rocamadour.


Warren Barguil : « L’équipe Arkéa-Samsic a réalisé un super travail tout au long de la journée afin que je sois dans de bonnes conditions, surtout à l’amorce de la dernière ascension de l’étape, le col de Beyrède. Je ne savais pas où j’en étais de ma condition physique après plusieurs mois sans courir, ainsi qu’à la suite du stage en altitude que nous avons réalisé la semaine passée à Isola 2000. Un regroupement effectué notamment en compagnie de mon « fidèle coéquipier » Maxime Bouet. Ce soir, je sais davantage où j’en suis, ainsi que le travail qu’il me reste à accomplir afin d’atteindre mon meilleur niveau d’ici quelques semaines. Ma condition physique après seulement trois jours de course est déjà satisfaisante et encourageante. Il nous reste encore une belle chance à saisir demain à l’occasion de l’ultime étape de la Route d’Occitanie, à Rocamadour. On peut remarquer que tous mes coéquipiers sont en forme. Cette reprise est prometteuse pour l’ensemble de l’équipe Arkéa-Samsic, c’est bien pour la suite de la saison et cette première place au classement ProSéries que nous devons défendre. Une chose est certaine au sein de l’équipe Arkéa-Samsic, tout le monde est ultra motivé »




Roger Trehin, directeur sportif : « Warren signe une très belle 6e place au sommet de cette étape reine de la Route d’Occitanie qui s’achevait au sommet du col de Beyrède. Le niveau sur cette compétition était digne du Tour de France, avec de nombreux favoris pour le classement général. J’avais dit ce matin qu’un top 5, ce serait très bien. 6e, c’est donc une excellente performance, maintenant il lui reste encore à peaufiner sa condition en vue des prochaines échéances. L’équipe a très bien couru, tous les coureurs ont protégé Warren. Ils étaient d’ailleurs encore six avec lui au pied de Peyresourde, et l’ont bien placé au pied du dernier col. Après, Warren a fait le boulot »