Nos actualités
C’est la rentrée pour Warren Barguil
Le 30 janvier 2019

Quatre jours après la fin de la première course de l’année, la Tropicale Amissa Bongo, mise à profit par André Greipel pour offrir sa première victoire à l’équipe Arkéa-Samsic, le challenge de Majorque lancera demain la saison européenne pour notre équipe. La première course sera disputée jeudi et sera marquée par le retour à la compétition de Warren Barguil.


« C’est la première fois que je cours à Majorque, dit le Breton. Je suis content d’apporter de la nouveauté à mon programme de début de saison. J’ai fait un hiver sérieux, avec deux bons stages avec l’équipe mais il n’y a que la compétition pour valider les jambes. Les parcours sont assez difficiles à Majorque, ça va me mettre tout de suite dans le rythme. L’année dernière, nous avons couru longtemps après la première victoire, cette année c’est un soulagement de voir André gagner rapidement. Au Gabon, toute l’équipe a fait un super travail, ils y ont cru jusqu’au bout, ça n’apporte que du positif. J’ai hâte de mettre mon premier dossard, j’adore courir, j’adore aussi m’entrainer pour arriver à 100% de mes capacités sur mes objectifs. Nous sommes tous très motivés pour la saison. »


« Cette épreuve est atypique, prévient Roger Tréhin, le directeur sportif d’Arkéa-Samsic. Elle est composée de quatre courses d’un jour pour lesquelles les compositions d’équipes ne sont pas figées. Chaque jour, une heure après l’arrivée, il est possible de changer notre plan pour le lendemain. »



Warren Barguil disputera les trois premières au profil accidenté. André Greipel sera pour sa part aligné le dernier jour dans une course taillée pour lui qui connaît très bien cette série majorquine. Il y a remporté quatre victoires depuis le début de sa carrière.


« Warren est motivé, assure Roger. Il avait prévu de disputer les première et troisième courses, il m’a demandé d’ajouter la deuxième. Jeudi, le parcours n’est pas difficile mais l’arrivée est jugée au sommet d’une côte de 5 kilomètres d’un pourcentage moyen de 6 à 7%. Cela me semble réservé à un puncheur, le champion du monde Valverde (Movistar), le Belge Wellens (Lotto-Soudal) ou l’Irlandais Martin (UAE-Team Emirates). Pour Warren, cette journée doit lui permettre de reprendre ses automatismes, ses habitudes avec ses équipiers. On va s’appliquer à le mettre en position afin qu’il se mesure avec des coureurs de son calibre. Il y a un beau plateau. Toute l’équipe va travailler pour son leader et avec Robert Wagner, Thibault Guernalec et Benoît Jarrier, nous avons du monde pour le placer au pied de la dernière difficulté. Ça va frotter dur parce que ça débute par une épingle à cheveux. Dans cette montée il y a beaucoup de virages et le peloton sera très étiré. Si Warren aborde cette côte en vingtième position, ce sera déjà un peu loin… Il y a longtemps que notre leader avait commencé une saison aussi tôt. C’était un vœu de notre part, le sien aussi. »


Dans cette course, Franck Bonnamour qui a été blessé au genou va reprendre la compétition mais sera ménagé par son équipe, ce retour doit se faire en douceur, pas question de prendre des risques. Pour sa part, Clément Russo, récent quatrième du championnat de France de cyclo-cross, est en forme et peut envisager un bon résultat.


« Les deuxième et troisième courses sont dures, enchaine le directeur sportif d’Arkéa-Samsic. Il va falloir passer des cols à mille mètres d’altitude. L’étape 4 sera jugée sur le port de Palma. Nous connaissons bien le parcours. Il faudra franchir une côte de 5 à 6 kilomètres à 35 kilomètre de l’arrivée avant une descente vertigineuse. Nous aurons alors 25 kilomètres pour redresser la barre et placer André Greipel. C’est exactement ce que nous avions fait il y a deux ans pour faire gagner Dan McLay ! Avant le départ de ce challenge, nous comptons déjà une victoire. C’est un soulagement, on ne va pas être dans l’attente de cette victoire, nous n’aurons pas cette pression. Notamment Warren qui veut surtout montrer qu’il en forme. Pour autant, on va se jeter dans le boulot, essayer d’aller chercher des résultats. »



La compo


31 janvier, Trophée Ses Salines-Felanitx : Warren Barguil, Franck Bonnamour, Thibault Guernalec, Benoît Jarrier, Amaël Moinard, Clément Russo, Robert Wagner


1 février, Trophée Andratx-Lloseta : Warren Barguil, Thibault Guernalec, Benoît Jarrier, Romain Le Roux, Amaël Moinard, Clément Russo, Robert Wagner


2 février, Trophée de Tramuntana : Warren Barguil, Thibault Guernalec, Benoît Jarrier, Romain Le Roux, Amaël Moinard, Clément Russo, Robert Wagner


3 février, Trophée Palma : André Greipel, Franck Bonnamour, Maxime Daniel, Benoît Jarrier, Romain Le Roux, Clément Russo, Robert Wagner