Nos actualités
Yvon Ledanois : « Déçu par la place, pas par le temps. »
Le 7 juillet 2019

L’équipe Arkéa-Samsic a sans doute disputé ce dimanche l’étape du Tour de France lui convenant le moins. Appliquée et homogène, elle a plutôt bien limité la casse en lâchant moins de deux minutes aux vainqueurs, les intouchables coureurs de l’équipe Jumbo-Visma.


Warren Barguil  :  « C’est toujours un exercice spécifique. On n’est pas forcément avec les mêmes coureurs quand on fait des chronos par équipes pendant l’année donc c’est toujours particulier. On a réussi à bien s’entendre même si on manque de repère entre nous, c’était correct. Sur ce type de chrono il faut vraiment faire des relais courts sinon on s’endort. J’aime bien cet exercice, ça ne s’est pas trop mal passé, ça prouve la cohésion d’une équipe aussi. « 



Yvon Ledanois :  « Je suis déçu par la place mais je suis content du temps. On finit avant-dernier de l’étape mais quand je vois le temps perdu sur de grandes équipes qui par le passé nous mettaient beaucoup plus loin, ce n’est pas si mal… Bien sûr, il ne faut pas s’emballer. Aujourd’hui, il y avait une équipe extra-terrestre, la Jumbo-Visma qui a mis tout le monde d’accord et puis les autres dans un schéma plutôt conventionnel. Nous perdons par exemple 45’’ sur Movistar qui fait du haut niveau et qui a déjà gagné des contre la montre par équipe, on n’a pas à rougir. Dans cette étape Warren Barguil était bien de même que Maxime Bouet qui aime bien l’exercice. Après, on sait qu’on n’a pas de grands spécialistes non plus pour rivaliser. Demain, nous aurons une étape de mouvements en raison des écarts au chrono par équipes. Il y aura une échappée mais Jumbo-Visma va avoir à cœur de conserver le maillot. Le final est dur, avec une série de côtes bien casse-pattes. Il n’y aura pas un peloton groupé pour jouer la gagne. »


Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations