Nos actualités
Yvon Ledanois : « Une équipe solide »
Le 1 mai 2021

Nairo Quintana a pris la deuxième place au sprint de la 2ème étape du Tour des Asturies. Il conserve son maillot de leader avant la 3ème et dernière étape qui arrivera au sommet de l’Alto de Naranco.





SUR LA LIGNE AVEC…





Nairo Quintana – photo site et une Gomez Sport





Nairo Quintana : « Je tiens à remercier une nouvelle fois mon équipe pour le travail accompli. Mes coéquipiers ont été parfaits durant toute la journée pour me remonter au sein du peloton, me protéger. Ils ont aussi contrôlé l’échappée comme il le fallait. J’ai vu que j’avais de bonnes jambes dans le final lorsque la course a pris une autre tournure avec de nombreuses attaques. J’ai pu y répondre à chaque fois, et au final, au sommet de l’Alto Acebo, nous sommes huit coureurs à nous dégager. Nous nous disputons la victoire, et je termine 2ème du sprint. Je conserve ce soir le maillot de leader avant demain la 3ème étape de ce Tour des Asturies, laquelle s’achèvera en haut de l’Alto de Naranco ».





Diego Rosa : « Cette deuxième étape était difficile car elle présentait beaucoup de dénivelé, et cela n’a pas été aisé de contrôler durant la première heure course, avant que l’échappée ne parvienne à se former. Une fois que celle-ci s’est constituée, cela a été plus facile pour nous. Nous avons roulé toute la journée Romain, Kévin, Donavan et moi afin de contrôler l’échappée et maintenir un écart pas trop conséquent pour que Nairo puisse être présent dans le final. Dayer, Winner et moi avons roulé lors de la dernière ascension, Nairo a ensuite pu s’immiscer dans un groupe de huit coureurs qui s’est disputé la victoire. Il se classe 2ème et reste leader de l’épreuve. Il était important aujourd’hui que Nairo passe une bonne journée au cours de cette étape de 200 kilomètres. Contrat rempli, demain nous attend sans doute une nouvelle bonne journée ! »





Romain Hardy : « En début d’étape notre mission était de contrôler les tentatives d’échappées, et bien sûr éviter de laisser sortir des coureurs qui pouvaient être dangereux pour Nairo au classement général. Toute l’équipe a fait le boulot, et cela a mis plus d’une heure à sortir, une fois que les douze sont partis, nous avons géré. Dino, Kévin et moi nous avons tenu la barre, le but était d’aller le plus loin possible. Kévin et moi avons résisté jusqu’à la dernière difficulté, et là nous sommes arrivés au pied de la dernière difficulté avec deux minutes de retard. Mon travail s’est achevé à ce moment-là ». 





LE DÉBRIEFING









Yvon Ledanois : « Cette deuxième étape du Tour des Asturies a été parfaitement contrôlée par la formation Arkéa-Samsic. Une échappée de douze coureurs s’est vite formée, et l’équipe a assuré derrière elle un tempo afin qu’elle ne prenne pas trop d’avance. La course s’est débridée sur le final, avec huit coureurs qui se sont dégagés au sommet de l’Alto de Acebo. Nairo appartenait à ce groupe qui par la suite s’est joué la victoire au sprint, et il termine 2ème. Il conserve ce soir le maillot de leader. L’étape reine de cette édition 2021 du Tour des Asturies se disputera demain avec une arrivée au sommet de l’Alto de Naranco, à Oviedo. Nous allons tout mettre en œuvre pour conserver ce maillot de leader et tenter de remporter cette compétition. Je tiens une nouvelle fois à saluer la solidité de l’équipe Arkéa-Samsic».





Arkéa-Samsic