09 août 2022

Arctic Race of Norway : "Une course très ouverte"

Comme à l’accoutumée, l’Arctic Race of Norway offrira un parcours piégeux sur les routes venteuses et vallonnées de la région de Trondheim en Norvège.

Amaury Capiot

« Il y a toujours des étapes difficiles. Le plateau de purs sprinteurs est peut-être moins relevé cette année du fait des championnats d’Europe qui se tiennent en même temps. Dans tous les cas, ce ne sera pas une mince affaire. Certes le parcours est toujours piégeux mais il peut nous correspondre s’il y a de l’action. Les équipes partant avec six coureurs, il est toujours plus compliqué de contrôler la course dans cette situation. On a une belle équipe Arkéa-Samsic qui peut répondre aux mouvements qui l’attende. »

Yvon Caër, directeur sportif

« Le parcours est varié. La décision pour le classement général devrait se faire sur la 3ème étape qui arrive au sommet d’une bosse de 3,8 kilomètres à 6,5%. Il faudra toutefois rester vigilants jusqu’au bout car le circuit final du dernier jour est bien cabossé. C’est une course très ouverte sur laquelle il faudra être opportuniste et faire preuve de régularité. »

Coureurs

Winner Anacona
Amaury Capiot
Kévin Vauquelin
Alan Riou
Alessandro Verre