03 septembre 2021

Classic Grand Besançon, Nairo 4ème

Nairo Quintana offensif se classe 4ème du Classic Grand Besançon qui s’est achevé au sprint en petit comité.

Nairo Quintana

Sur la ligne

« J’ai essayé d’opérer la sélection afin d’éviter un sprint. J’ai tenté ma chance mais mes concurrents ici étaient forts et sont revenus sur moi. Quatrième sur une épreuve difficile mais avec peu de montagne c’est bien pour moi. Les sensations sont bonnes, j’ai de bonnes jambes. Je ne peux que louer le travail de mes coéquipiers qui ont été bien placés durant toute la journée, tout le monde au sein de la formation Arkéa-Samsic a travaillé afin d’opérer la sélection durant la course et notamment dans le col le plus dur de la journée, après je suis passé à l’offensive. Je me suis retrouvé tout seul devant mais il n’y avait pas assez de difficultés pour que je puisse accentuer mon avance et arriver en solitaire, et derrière les autres ont roulé fort. Je termine 4ème de cette course. J’aime gagner, monter également sur les podiums mais faire cette place ici, c’est bien, demain ce sera une autre course et nous devrons bien faire. Je crois en l’équipe Arkéa-Samsic, en mes jambes, j’ai de bonnes sensations le Tour du Jura ce sera une opportunité pour nous. Les courses qui viennent sont très importantes pour préparer la fin de  saison et notamment les classiques au profil montagneux ».

Matîs Louvel

« À l’occasion du briefing il avait été décidé que Nairo passe à l’offensive lors de la côte située à quinze kilomètres de l’arrivée, je devais pour ma part être placé. Il fallait que je m’accroche lors de cette difficulté et que je puisse basculer avec le peloton en cas d’arrivée au sprint. Nairo a fait comme il avait été convenu : il a attaqué, je n’étais pas loin de prendre les roues de son groupe. Il m’a manqué juste deux trois places un peu plus haut au sein du peloton, soit une petite dizaine de mètres. Une fois que Nairo a été devant, je n’ai pas fait le saut pour ramener tout le groupe derrière. L’équipe a contrôlé les tentatives de contres au sein du peloton. Kévin m’a super bien placé jusqu’à deux cents mètres de la ligne, ensuite je lance et personne ne me remonte… »

Roger Tréhin, directeur-sportif

Le débrief’

« Nous avions deux cartes en cas de deux scenarii de la course différents. Nairo devait, en effet, attaquer dans le final pour durcir la course et pourquoi pas s’imposer en solitaire, et Matîs était notre atout en cas d’arrivée au sprint en petit comité. Nous n’en sommes pas passés loin. Nairo a démontré qu’il arrive en grande forme sur cette fin de saison. Le parcours n’était pas forcément adapté à ses qualités, ce qui nous rend optimistes pour les courses à venir. Il nous a démontré sa belle forme. Il a attaqué, s’est montré offensif comme demandé, avec des bosses plus sélectives dans le final, je pense qu’il va chercher la victoire… »

Coureurs

Nairo Quintana
Dayer Quintana
Matîs Louvel
Alan Riou
Anthony Delaplace
Alan Riou