24 juillet 2022

Emmanuel Hubert : « Un beau chapitre écrit sur ce Tour »

6ème du classement général, 2ème au sommet du Granon, Nairo Quintana a porté -avec le précieux concours de ses coéquipiers – haut les couleurs d’Arkéa-Samsic sur ce 109ème Tour de France. Le regret : Warren Barguil non-partant au lendemain de l’étape de l’Alpe d’Huez, après avoir démontré de belles dispositions sur le début des Alpes.

Photo : Getty Images

Nairo Quintana

« Cela faisait de nombreuses années que je n’avais pas été aussi proche du podium sur le Tour. J’ai le sentiment que je pouvais réaliser une telle performance, le faire, mais j’ai pris froid voici quelques jours dans un hôtel. La santé est votre plus grand rival sur trois semaines de course. J’ai été par la suite un jour bien, un autre moins bien et c’est ce refroidissement qui, je pense, m’a écarté de la lutte pour le podium. Je ne suis qu’un humain, et comme tout le monde le sait, sur le Tour tout compte. Je suis satisfait de ma 6ème place au classement général, l’équipe a travaillé fort. Mes coéquipiers sont jeunes, mais ils apprennent vite. Le groupe est bon, prometteur. J’apprécie d’être avec eux, car ils écoutent, sont plein de vie et nous formons une équipe soudée. Je me sens jeune au milieu d’eux. Ils me donnent de la motivation.  Je veux aussi remercier le staff de l’équipe qui est un élément moteur de ma réussite et de celle de l’équipe Arkéa-Samsic sur ce Tour 2022, souligner le professionnalisme de ses hommes et femmes de l’ombre qui est digne des plus grandes équipes ».

Emmanuel Hubert, Manager Général

« Je retiens avant tout de ce Tour 2022 la cohésion de l’équipe Arkéa-Samsic autour de son leader Nairo Quintana. Le collectif a permis cette performance individuelle. Les coureurs engagés sur cette 109ème édition du Tour ont écrit ensemble un premier chapitre porteur d’espoirs avec cette 6ème place à Paris. Nos ambitions initiales étaient de réaliser un bon classement général, et nous l’avons atteint. Nous avons même caressé le rêve d’un podium, et qui sait, avec la présence de Warren Barguil aux côtés de Nairo, celui-ci aurait pu être atteint. Nos objectifs étaient doubles avec un succès d’étape. Là encore nous en sommes très proche. Nairo finit 2ème au sommet du Granon. Il fait suite à un raid magnifique de Warren à l’occasion de cette étape Alpestre. Je garde également en tête celle des pavés avec cinq de nos coureurs à l’avant, surnombre qui prouve la qualité de cette équipe, composée de plusieurs néophytes sur le Tour, certes, mais surtout de coureurs d’avenir, à l’image de Matîs Louvel, lequel a été au contact de son leader dans les cols Pyrénéens, preuve de sa fraîcheur en fin de Tour et de ses belles qualités de récupération. Nous achevons ce Tour, enfin, 1ère équipe UCI ProTeams tant au classement individuel que par équipes. Il s’agit d’une belle récompense, notre but à l’avenir restera de lutter avec les meilleures équipes UCI WorldTour en faisant partie de ces formations possédant ce label. »