05 août 2022

Tour de Louvain : "un final propice aux attaques"

Anciennement Grand Prix Jef Scherens, rebaptisée Tour de Louvain cette année, cette épreuve belge emprunte en grande partie les routes des Championnats du Monde 2021. Cela sera la première course sous les couleurs d’Arkéa-Samsic pour la toute nouvelle recrue Louis Barré.

 

Clément Russo

« J’avais déjà disputé le Grand Prix Jef Scherens avant les Mondiaux et c’était déjà une course très tendue car tracée uniquement en ville. Cette année les organisateurs ont rajouté une partie en ligne semblable au “Flandrien circuit” que l’on a eu sur les mondiaux avec quelques monts pavés. Cela peut rendre la course intéressante et compliquer la tâche des équipes de sprinteurs même si cela reste loin de l’arrivée. Le final dans Louvain est propice aux attaques car il est assez technique. Un petit groupe peut vite prendre de l’avance avec tous ces changements de direction. »

Roger Tréhin, directeur sportif

« Les difficultés de la partie en ligne arrivent assez tôt dans la course. On peut s’attendre à un sprint massif sauf s’il y a une course de mouvement car toutes les équipes ne voudront pas attendre l’emballage final. Il faudra se montrer opportunistes et vigilants. De notre côté, nous pourrons compter sur Dan McLay qui revient en forme après sa reprise la semaine dernière sur le Tour de Castille-et-León. »

Coureurs

Alan Riou
Christophe Noppe
Daniel McLay
Clément Russo
Donavan Grondin
Markus Pajur