06 octobre 2021

Nairo Quintana 9ème au sommet de Superga

Nairo Quintana signe un top 9 au sommet de Superga, il arrive dans un groupe qui termine à seulement treize secondes du podium.

 

Photo GettyImages

 

 

Yannis Voisard

« J’ai donné le maximum, le meilleur en faveur de Nairo. Il y a eu cette cassure, et il ne nous a pas manqué grand-chose pour que l’on réalise la jonction avant la première montée de Superga. Nous avons essayé de limiter la casse. J’ai tout donné. J’ai été loin dans l’effort surtout. Je pèse 56 kilos et quand il faut rouler à plus de soixante sur le plat ce n’est évident. Cela a été une poursuite d’environ une heure, j’essaye de progresser dans ce domaine-là également, car il faut-être polyvalent pas uniquement grimpeur. Je sais en tout cas que cela me sera bénéfique dans le futur car cela me fait prendre de la caisse aussi. Je tiens en tout cas à remercier toute l’équipe Arkéa-Samsic, staff et coureurs pour ces moments forts et riches en expériences que j’ai pu vivre durant cette semaine et sur les autres épreuves auxquelles j’ai pu participer ».

Nairo Quintana

Sur la ligne

« Lors du passage d’un rond-point nous étions un peu loin, et une cassure s’est faite avec un groupe de vingt-cinq à trente coureurs qui s’est extrait en tête de course. On aurait pu croire que c’était compromis pour l’équipe mais finalement mes coéquipiers, aidé d’autres formations dans la même situation que nous, ont roulé fort en tête de peloton pour maintenir dans un premier temps l’écart, puis, ensuite faire en sorte de le réduire au maximum au pied de la première montée de Superga. Je tiens à les remercier pour le travail qu’ils ont effectué. Ces efforts consentis malgré tout de notre part, je les ai payés forcément dans la partie finale lorsque Roglic et Yates attaquent, cependant je suis parvenu à maintenir mon rythme, et je signe un top 10 au sommet de Superga avec une partie des meilleurs coureurs du peloton. Ce qui est bien c’est que je vais de mieux en mieux, la condition est bonne et je me rapproche de plus en plus, au fil des compétitions, des meilleurs. Je veux terminer cette saison 2021 sur une bonne note, et me projeter vers 2022 avec Arkéa-Samsic, une année que je nous souhaite fructueuse. Mais en attendant il reste à terminer celle-ci sur de performances pour lancer la suivante. Je savais, par ailleurs, que sur la première montée Yates allait faire une première montée explosive, j’ai préféré pour ma part monter de manière plus progressive afin de conserver des forces pour la deuxième ascension de Superga le tour suivant ».

Yvon Ledanois, directeur-sportif

Le débrief’

« Nous aurions pu nous passer de cette chasse que nous avons mené derrière le groupe de coureurs échappés qui s’est formé avant la première ascension de Superga, franchement cela aurait été mieux, mais je tiens néanmoins à souligner le travail de l’équipe, la cohésion de tout le groupe face à cette situation. Nos coureurs ont su parfaitement réagir, sans s’affoler comme je l’avais demandé. C’est en faisant preuve d’union dans de tels moments que l’on peut s’en sortir, la preuve. Même s’il a fallu boucher dix secondes, Nairo l’a fait de suite. Sur la montée finale, il n’a pas grand-chose à dire face à des Yates et Roglic même Pogacar ne peut pas rivaliser. Maintenant il nous reste demain le Gran Piemonte et le Lombardie en visant une fois encore un top 10, mais pas pourquoi se rapprocher aussi un peu plus des premières places ».

Coureurs

Nairo Quintana