18 septembre 2021

Nairo Quintana : « Ma condition va crescendo »

A l’attaque dans l’ultime montée Pabeierbieg, Nairo Quintana s’est fait contrer par le peloton et les puncheurs dans ce mur raide mais assez court.

 

 Photo GettyImages

Nairo Quintana

Sur la ligne

« Ce Tour du Tour du Luxembourg est désormais terminé et le chrono a décidé du top 10 au classement général de cette épreuve, l’essentiel est que je finis cette épreuve avec de bonnes sensations, une condition physique qui va crescendo. Je suis proche des premiers. J’ai attaqué sur le final de cette ultime étape du Tour du Luxembourg, après un bon travail de la part de mes coéquipiers, et une offensive de Dayer au tour précédent pour tenter de réduire les unités présentes au sein du peloton, mais malheureusement les coureurs qui le composaient étaient encore trop nombreux. Je serai mieux sur les courses qui viennent en Italie, et ainsi cela me permettra de  bien terminer cette saison 2021, et de débuter en très bonne condition la prochaine avec mon équipe Arkéa-Samsic ».

Yvon Ledanois, Directeur-sportif

Le débrief’

« Ultime étape difficile avec une échappée qui a pris pas mal de temps ce qui a rendu la course pleine ce que l’on souhaitait, avec la volonté de la durcir encore plus si nous en avions la possibilité. Ce que nous avons fait. Notre volonté était de gagner des places au classement général de ce Tour du Luxembourg, afin qu’il ne finisse pas 11ème. Nairo a attaqué, malheureusement il n’a pas encore le jump assez incisif sur la dernière montée. Il ne peut prendre la tête de course mieux que ce qu’il n’a fait, il passe à l’offensive mais il lui en manque encore un bout -comme on dit – pour pouvoir faire totalement la différence, c’est dommage car il y avait moyen de remonter de trois ou quatre places au classement général. Maintenant nous nous tournons vers l’avenir et les prochaines courses en Italie »

Coureurs

Nairo Quintana
Dayer Quintana
Elie Gesbert
Kévin Ledanois
Laurent Pichon
Romain Hardy