16 février 2022

Nicolas Edet : « Nous nous devons d’être à la hauteur du talent de Nairo »

Nairo Quintana va enchaîner avec le Tour des Alpes-Maritimes et du Var, épreuve qu’il s’était adjugée en 2020.

 

Photo Getty Images

Nicolas Edet

Avant-course

 

« Je vais avoir pour mission cette année auprès de Nairo comme sur le Tour de la Provence de « bouffer » du vent comme l’on dit pour lui, de le replacer dans les endroits stratégiques de la course. Lorsqu’on travaille pour un tel leader, il faut-être à la hauteur de son talent, de ses ambitions. C’est ce que j’ai retenu lors de ces quatre jours, c’est ce que j’ai appris auprès de grands coureurs, mais Nairo est encore un cran au-dessus. Il a remporté de Grands Tours par le passé et cela classe le champion. J’ai hâte d’être sur Alpes-Maritimes Haut-Var afin de travailler avec Nairo et tous les coureurs de l’équipe Arkéa-Samsic ».

Kévin Ledanois

« J’ai repris la compétition ce week-end en disputant Murcie et Almeria. Cela a été correct, forcément, je ne m’attendais pas à des miracles après ma blessure au genou car j’ai peu d’entraînement derrière moi. Je sais que les premières courses risquent d’être un peu compliquées, mais de toute manière il n’y a pas le choix, il fallait en passer par-là. Je pense que ce week-end pareil je vais être désigné pour effectuer le travail, je vais essayer d’aider Nacer dans la préparation du sprint, et puis après sur les deux derniers jours ce sera pour Nairo. Notre force de toute manière c’est le collectif. C’est la clé de notre réussite en ce début de saison ».

Yvon Ledanois, Directeur-sportif

Le briefing

« Nairo peut endosser sur ce Tour des Alpes Maritimes et du Var, comme plusieurs coureurs engagés sur cette compétition, le statut de favori. Il a certes gagné à la Provence, mais nous respectons les autres formations qui elles aussi auront à cœur de briller sur ces trois jours de course. Il est clair que le parcours proposé par Amaël Moinard, ancien coureur de l’équipe devenu Directeur de l’épreuve, va faciliter les desseins d’un grimpeur, mais attention comme je l’ai dit Nairo n’est pas le seul sur la liste des engagés à posséder de telles qualités, loin de là. Nous venons évidemment ici avec des ambitions comme sur toutes les courses sur lesquelles nous nous présentons, et nous afficherons aussi des envies de briller via le sprint avec Nacer. Une chose est certaine c’est le collectif qui décidera du sort de cette épreuve et nos coureurs sont motivés pour faire briller nos couleurs ».

 

Coureurs

Nacer Bouhanni
Nicolas Edet
Maxime Bouet
Kévin Ledanois
Łukasz Owsian