20 septembre 2022

Omloop Van Het Houtland, Romain Hardy: « Réaliser nos objectifs »

Course plate, de type Flandrienne, pouvant être soumise au vent, le Omloop Van Het Houtland sourit souvent aux sprinteurs.

Romain Hardy

« Je vais découvrir le Omloop Van Het Houtland. J’apprécie d’aller courir en Belgique car les épreuves sont belles, même si toutefois ma préférence va aux compétitions Ardennaises. Néanmoins partout dans cette partie de l’Europe, le public aime le vélo. Ce sont de grands connaisseurs de notre sport. C’est toujours agréable de courir là-bas. Nous disposons, nous équipe Arkéa-Samsic, avec notre sprinteur Amaury Capiot, d’un bel atout. Ma fonction sera d’être à ses côtés dans le final, de le protéger afin qu’il puisse décrocher le meilleur résultat possible à l’arrivée ».

Pierre Thierry

« Je n’avais jamais couru en Belgique avant d’être stagiaire au sein de l’équipe Arkéa-Samsic. Ce fut une belle découverte. Les épreuves dans ce pays me plaisent. Cela frotte beaucoup, ce sont de belles compétitions. Nous apprenons beaucoup sur ce genre de courses. Cela change des épreuves en France. J’ai été très bien intégré à l’équipe au cours de ma période de stagiaire, les autres coureurs plus expérimentés du collectif me transmettent la leur ce qui me permet de progresser de mon côté ».

Arnaud Gérard, directeur sportif

« Omloop Van Het Houtland est une course Flandrienne qui génère souvent un sprint dans la mesure où le parcours proposé est tout plat, il faut toutefois prendre en compte les conditions météos, car s’il y a du vent il y aura possibilité de bordures ce qui conférera à la course un tout autre scénario. Notre principal atout sur cette compétition sera Amaury Capiot qui réalise une fin de saison solide ».

Coureurs

Amaury Capiot
Christophe Noppe
Markus Pajur
Miguel Flórez
Romain Hardy