13 avril 2022

Roger Tréhin : « Poursuivre sur cette dynamique »

Les deux courses de l’Est présentent des profils grimpeurs et puncheurs qui conviennent à Élie Gebsert, Simon Guglielmi, Michel Ries ou encore Maxime Bouet.

 

 

Photo GettyImages

Michel Ries

Avant-course

 

« J’ai beaucoup travaillé ces dernières semaines l’entraînement, et je compte actuellement quatre courses de disputées depuis ma reprise. Je sens que la condition revient bien, les sensations aussi. Je suis dans la bonne voie, j’attends des courses un peu plus dures dans mon profil pour pouvoir m’exprimer au profit de l’équipe. Je suis heureux d’avoir retrouvé mes coéquipiers, et surtout sur les quatre courses que j’ai faites avec l’équipe, nous en avons gagné deux. Mon capital succès avec les gars est donc un ratio de 50% de victoires. Je sais que les deux courses de cette fin de semaine sont difficiles, et notamment Classic Besançon-Doubs mais au départ de cette épreuve est également annoncé un très beau plateau. Ce sera une belle course avec un beau final »

Roger Tréhin, Directeur-sportif

The briefing

« Apparues l’an dernier au calendrier français des courses professionnelles, La Classic Grand Besançon-Doubs et le Tour du Jura sont des épreuves qui présentent des profils qui correspondent aux puncheurs-grimpeurs, et même plus grimpeurs pour la première citée. Nous nous déplacerons avec des équipes qui peuvent afficher de belles intentions sur l’une et l’autre de ces deux épreuves dans l’Est de la France. Notre objectif sera de continuer dans la dynamique installée au sein de l’équipe tant sur le plan international que national ».

Coureurs

Michel Ries
Elie Gesbert
Simon Guglielmi
Miguel Flórez
Maxime Bouet
Romain Hardy
Łukasz Owsian